L’organisation du redémarrage de l’activité, entre gel hydroalcoolique, visières de protection (disponibles) et masques (ils arrivent)

Les initiatives économiques sont nombreuses pour fournir à l’ensemble des acteurs économiques les protections qu’ils vont utiliser dans les ateliers et sur chantier. Néanmoins, trouver la semaine dernière une visière de protection ou un masque confinait (si l’on ose dire) parfois au tour de force pour les dirigeants. Chez Antonietti, c’est maintenant chose faite, et le travail se poursuit désormais en atelier sous la protection des visières fournies par une entreprise voisine, les bâches Laïly à Grandvillars. Merci à Jérôme Laïly et Gérald Caputo pour leur aide appréciable. Le contingent de masques est arrivé d’une autre entreprise de la région, à Altkirch en Alsace (Grimm, la caverne aux tissus, merci à Stéphane Armao).

Nous voilà armés pour redémarrer l’activité, et c’est heureux, car les premières commandes nous parviennent à nouveau, après 6 semaines de grande atonie : plus de 15 jours d’activité en travaux de rénovation sont ainsi venus compléter le carnet de commandes en fin de semaine passée. Derrière la visière, le bout du tunnel ?