Les garde-corps des logements Iroko à Saint-Louis

L’idée d’architecte doit parfois trouver sa confirmation dans une réalisation de prototype en vraie grandeur, qui permet seule de vraiment se rendre compte de l’effet produit, notamment pour des néophytes parfois peu habitués à projeter l’épure sur papier en 3 dimensions.

Nous avons ainsi été amenés à réaliser un prototype de garde-corps en vraie grandeur sur le chantier Iroko à Saint-Louis, qui en est encore au stade du gros œuvre. Nous suivons en cela d’autres exemples prestigieux (photos de Nuremberg et Berlin, cette dernière dans le cadre des réflexions sur la reconstruction du château historique des Hohenzollern).

L’occasion pour nous de faire intervenir notre nouveau partenaire Protech garde-corps de Wingersheim-les-quatre-bans pour la structure aluminium qui supporte ici des panneaux de verre translucides, et DZ aluminium pour la partie laquage. Dans le cadre de ce projet, nous aurons à monter plus de 200 m. de ces garde-corps.