Le serrurier, les menuisiers et le coronavirus…

Illustration réalisée par Anne JOLLY ( lien )

Ce qui pourrait ressembler à une fable de La Fontaine n’est que l’illustration de notre réalité actuelle, brusquement alourdie depuis quelques jours. Nous sommes confrontés à une série de défis nouveaux que nous devons, au-delà de la nécessité d’y faire face, aussi considérer comme une remarquable opportunité de progrès de nos organisations : nous devons ainsi :

  • Conserver en tête le jeu collectif : les solutions seront civiques, globales, et intégreront collègues, clients et fournisseurs. Soyons solidaires !
  • Mettre en avant les valeurs de l’entreprise : c’est aussi pour ces moments de crise qu’elles ont été conçues.
  • Faire face, sans céder à la panique ni au déni, à notre peur, à la peur de nos collaborateurs, et s’efforcer d’y apporter des réponses.
  • Adapter notre organisation de travail et dématérialiser autant que faire se peut nos processus, même si nous conservons en tête que certains dans nos métiers demeurent largement physiques.
  • Se concentrer sur ce qui est essentiel à la survie, des collaborateurs, de l’entreprise.

Sachons raison et santé garder !